L’avenir en Chrome selon Google

Google vient juste de révéler Google Chrome. C’est notamment au travers d’une bande dessinée, moyen pour le moins original et qui témoigne de la volonté didactique de la société, que l’on trouvera réponse à la plupart des questions que l’on est en droit de se poser.

J’ai été très supris par cette annonce, j’avoue ne pas m’être attendu à ce type d’innovation de la part de Google (je pensais tout d’abord qu’il s’agissait de la mise en ligne d’une charte graphique globale revue [Je pense en effet que parmi tous ces software engineers, l’embauche d’un talentueux web designer ne serait pas de trop ;-] !), bien qu’après réflexion cela me paraisse une initiative évidente qui ne représente pas moins un excellent mouvement, dont les bienfaits seront certainement conditionnés à l’adoption de ces nouvelles normes par les principaux concurrents Internet Explorer et Mozilla Firefox.

Une chose est sûre, l’approche from scratch a de puissante vertus, et je ne m’étonnerais pas de voir Chrome ravir la place à Firefox si celui-ci fait la sourde oreille, et si Chrome tient ses promesses (respect du test Acid2, fonctionnement des scripts, développement de web applications tirant profit de ce nouvel environnement de navigation…). Mais vu l’excellente capacité de Google à faire interagir ses différents services, je m’attends naturellement à ce que tous les futurs projets de Google (et aussi les “anciens”) soient étroitement optimisés pour Chrome, de sorte que l’image d’un web OS, où l’utilisateur “oublie le navigateur” prenne corps.

Seamless web OS

1 comment for post “L’avenir en Chrome selon Google”

  1. Jean-Charles Santi
    4 September 2008 | 02:11 AM

    L’avenir des OS reste incertain. Va-t-on se diriger vers des machines virtualisées, avec pour seul interface un navigateur qui servira d’interface graphique à toutes les applications courantes ? On sent bien que les problématiques de sécurité vont jouer là-dedans. En tout cas Google amorce le processus de belle manière et les services qu’il propose pourraient presque permettre de se passer d’un OS dès aujourd’hui.

    En tout cas, si la tendance se confirme, on pourra dire avec fierté “qu’on était là” au lancement de la première bêta de chrome!

Leave a comment