Préparer sa retraite selon l’Agence France Trésor

Me sentant hautement concerné par la problématique, j’ai accueilli avec une extrême bienveillance cette illustration d’un guide émis par l’Agence France Trésor et visant à former les Français sur la gestion de leur patrimoine via les Obligations Assimilables du Trésor (OAT).

Préparation à la retraite

Voilà ce que voulait certainement dire notre Président avec ses fameux “Il faut travailler plus pour gagner plus” et autres “Libérons le travail” : il ne parlait pas de se prendre la tête à remettre en question les 35 heures, non, il souhaitait en réalité que les Français puissent faire travailler plus efficacement leur patrimoine. Il fallait donc soutenir le capitalisme, fût-il d’Etat. C’est tout de même moins fatiguant comme cela. Et cela rend enfin caduque le dilemme suivant :

Si l’on travaille plus, on va gagner plus. Or si l’on gagne plus, on va travailler moins. Mais si l’on travaille moins, on va gagner moins. Donc si l’on travaille plus, on va gagner moins. Comme si l’on gagne moins on va travailler plus, au final on va travailler plus pour travailler plus.

En effet, si l’argent travaille plus, il va gagner plus, et pourra donc travailler plus pour gagner plus. On va donc gagner plus pour gagner plus, et tout le monde est content. On comprend mieux le bon sens animant notre ami sur le hamac.

Vive les vacances – Les Français champions du monde

TF1.fr – Les Français sont les rois des vacances – 17/04/2008

Lorsqu’on en vient aux vacances, les clichés ont la vie dure. Espagnols, Italiens, et Français détiennent encore le record des jours de vacances accordés par leurs employeurs l’an dernier avec respectivement 31, 33, et même 37 jours à se la couler douce pour nos concitoyens.

Et les chiffres de cette étude de Harris Interactive menées pour l’agence Expedia auprès des internautes montrent que si le goût pour le farniente des pays du Sud n’est plus à prouver, l’addiction au travail des Anglo-Saxons n’en est pas plus une légende. Les Anglais ne se sont ont ainsi vu accorder que 26 jours de congés en 2007. Les Américains? 14! Dans le milieu du peloton, l’Allemagne (27 jours), l’Autriche (28 jours) ou les Pays-Bas (28 jours)

Non content de détenir le record des journées chômées, les Français, gavés de RTT, défendent en plus mordicus leurs jours de congés. Comme les Allemands (19%), ils ne sont que 20 % à accepter de renoncer à partie de leurs congés acquis. Un dévouement à leur entreprise bien inférieur à celui des Autrichiens (41%), Italiens (47%), et Hollandais (49%) qui sont près d’une moitié à renoncer à leurs jours de congés acquis.

Les RTT, pas des vacances!

Doit-on en conclure que les Français sont surtout les champions du monde de la fainéantise? Pas si vite! Les études montrent régulièrement que la productivité des Français est une des toutes meilleures au monde. Chez nous, si le travail est bref, il est donc apparemment intense.

Et les RTT, si elles sont une particularité française, ne seraient pas des congés à 100%. “Ce ne sont pas des vacances proprement dites, mais des jours de repos utilisés pour faire les courses, les démarches administratives ou pour emmener les enfants au football”, explique le sociologue Jean Viard au Figaro. “Dans les autres pays européens, ce sont les femmes qui se chargent de ces tâches, parce qu’elles travaillent beaucoup plus souvent à temps partiel.” En clair, le Français n’est pas paresseux, il est même à la pointe de la répartition des tâches dans le couple! On se satisfera de cet éclairage…

Une retraite bien méritée à Beverly Hills pour David Martinon

David Martinon est désormais consul général de France à Los Angeles, Californie. Le décret nommant l’ex-porte-parole de l’Elysée a ce poste prestigieux été publié jeudi au Journal Officiel. (…)
Los Angeles n’est toutefois qu’un lot de consolation : le jeune diplomate visait au départ le consulat général de France à New-York. Impossible, vu son âge et son manque d’expérience, a jugé l’Elysée. Il devra donc se contenter de la côte ouest, où il succède à Philippe Larieu. Le Figaro

J’avoue m’être un moment inquiété pour l’avenir de ce déshérité du Parti. Me voilà rassuré, même s’il n’aura pas droit au temps merveilleux de New York (avec la possibilité de fricoter avec Cécilia) et devra se contenter d’une “modeste” villa à Beverly Hills (lire cet article pour plus de détails).

official-residence-of-the-french-consul-general-in-beverly-hills.jpg official-residence-of-the-french-consul-general-in-beverly-hills-living-room.jpg

A moins que Neuilly ne lui manque malgré tout. Courage David, sur ces photos on ne voit pas la piscine.

La retraite de Jérôme et Moussa, ou comment blanchir de l’argent tranquillement ?

“Après les attentats de Londres, Jérôme Kerviel avait pris une position sur le titre Allianz au-delà des limites autorisées. Cette position s’était révélée gagnante de 200 000 euro, mais il n’avait averti son supérieur hiérarchique Nicolas Bonin qu’à la fin de l’opération, allant à l’encontre des règles de la banque qui stipuleraient que tout dépassement de limite doit faire l’objet d’une demande et d’une approbation. Comme le mentionne l’arrêt de la chambre d’instruction publié mardi 18 mars : «Kerviel était alors explicitement mis en demeure par ses supérieurs hiérarchiques et lui-même, au cours d’une réunion spéciale valant avertissement, de ne pas recommencer à dépasser les limites sans l’avoir demandé et signalé, faute de quoi il serait licencié».” SauvezKerviel.com

“Moussa Bakir, le courtier qui a exécuté l’essentiel des ordres de Jérôme Kerviel passés fin 2007, a assigné en référé aux prud’hommes Fimat, la société qui l’emploie […] Son but: recouvrer le bonus contractuel correspondant à son travail du dernier trimestre de 2007. D’après son avocat, Jean-David Scemama, la somme non versée s’élève à 1.02 million d’euros, dont environ 955 000 euros correspondant uniquement aux ordres executés par Moussa Bakir pour le compte de Jérôme Kerviel.” Les Echos